Avant première : Ortovox peak light 32, le mouton suisse au service des alpinistes

Il sortira l'été prochain et on l'attend déjà...

Après le succès de la gamme peak dès l'été dernier, qui s'est confirmé cet hiver, Ortovox a présenté au salon Outdoor de Friederichshafen une version allégée et affinée de son sac à dos d'alpinisme.

En complément de la gamme peak existante ayant une grosse polyvalence été et hiver du fait d'un compartiment de sécurité indépendant et d'un portage de ski diagonal, la gamme peak light se veut plus exclusive, pour l'alpiniste régulier ou le professionnel qui recherchera un sac léger, peu encombrant, robuste et très accessorisé.

Parmi les points à retenir de cette gamme, on notera les choses suivantes :

Du mouton suisse sur le dos !

C'était déjà une innovation présente dans les nouveaux peak dont le peak 35 dont Itrekking avait loué les vertues ici. La swisswool, largement utilisée par Ortovox dans sa gamme textile, revient sur le peak light et est utilisée dans le dos pour absorber l'humidité dans les parties les plus sensibles (omoplates et zone lombaire). Contrairement au peak où le dos dans son intégralité est composé de swisswool, Ortovox développe ici un nouveau portage, baptisé swisswool-tec-knit back system, qui est plus léger, et qui utilise une technique de tissage en 3D pour protéger la laine.  L'intéret de laine? Tout simplement d'absorber de grosses quantités de transpiration sans parâitre humide, et ainsi éviter l'effet kiss cool en montagne. 

Le dos du sac ortovox peak light 32 et la technologie swisswool-tec-knit back-system

Le dos du sac ortovox peak light 32 et la technologie swisswool-tec-knit back-system

La grande ouverture frontale du compartiment principal

Plébiscité par les clients, et désormais présente sur presque tous les sacs de la gamme dont les sacs airbags avabag, l'ouverture frontale est un must pour organiser son matériel et y accéder rapidement. Celle-ci part du rabat supérieur, et va jusqu'en bas du sac à dos, quasiment comme une valise.

Un sac configurable à l'infini

C'est une des fonctionnalités qui va ravire les férus d'alpinsime et de grimpe, la ceinture ventrale , les porte-piolets et le rabat sont escamotables. Ce qui permet de descendre le poids de 1050g à 690g pour le peak 32 light par exemple.

Au choix, un sac complet, ou sa version minimaliste, lorsque chaque gramme compte ou que le baudrier est chargé.

Au choix, un sac complet, ou sa version minimaliste, lorsque chaque gramme compte ou que le baudrier est chargé.

La gamme peak light sera composé de 5 modèles,  le peak light 32 en 3 couleurs, et le peak light 30 S (version dos court) en deux couleurs, dont une très girly!

Les poids des sacs sont les suivants :

  • Peak light 32 complet : 1050g
  • Peak light sans ceinture ventrale et rabat supérieur : 690g
  • Peak light 30S complet : 1020g
  • Peak light 30S sans ceinture ventrale et rabat supérieur : 660g

La gamme peak light sera disponible dès le mois de mars 2018 en magasins et sera vendu 180€ TTC (prix de vente public conseillé)